Comment devenir plus libre avec de bon outils informatiques ?

La liberté est un thème qui m’est cher, et je la recherche le plus possible dans ma vie. Sur un plan matériel, certains outils informatiques peuvent nous aider à devenir plus libres de notre temps, et nous affranchir de contraintes géographiques.

Dans cet article, je vais partager avec vous les outils que j’utilise au quotidien, et le pratiques qui me permettent de me sentir plus libre.

Mais avant cela, il peut être utile de s’interroger sur ce qu’est la véritable liberté, et ce que signifie devenir plus libre…

La signification spirituelle de la liberté

Si vous vous intéressez comme moi à la spiritualité, vous avez peut-être lu ou entendu une définition de la liberté très éloignée de celle que donnent la plupart des gens.

D’un point de vue spirituel, on est vraiment libre lorsque notre bonheur ne dépend plus des conditions extérieures. La liberté vient de l’accueil de l’instant présent et de l’amour inconditionnel de ce qui est. On ne cherche plus à changer les choses, les gens ou soi-même pour être heureux. On ne cherche plus à être plus ceci ou moins cela pour atteindre tel ou tel résultat. En lâchant prise sur ces quêtes sans fin, on cesse par la même occasion de remettre notre bonheur au lendemain.

Le lâcher-prise

Cela ne signifie pas qu’on ne fait plus rien, qu’on n’a plus aucun but dans la vie, et qu’on n’essaie plus d’améliorer notre quotidien. Mais tout se fait dans le lâcher-prise. Ce qui change fondamentalement, c’est la façon dont on perçoit les évènements et l’intention qui anime chacun de nos gestes. Dans cet état d’être, les résultats de ce qu’on entreprend n’ont plus d’importance. C’est le chemin qui est pleinement vécu et apprécié à chaque instant.

Paradoxalement, par le lâcher prise, l’individu ainsi libéré reprend le contrôle de sa vie. Comme il n’est plus soumis à la peur du lendemain, ni à l’attente de tel ou tel résultat, il agit de façon libérée. Ses actions sont alignées avec ce qu’il est, et il incarne pleinement sa mission de vie.

La mission de vie

Mission

Découvrir sa mission de vie et agir dans son sens est en effet la seule chose à faire. La mission de vie n’est pas un objectif à atteindre. C’est ce à quoi on consacre sa vie, ce qu’on a envie de donner tous les jours et qui nous fait vibrer. C’est ce qui nous remplit intérieurement, rien qu’en le faisant. La mission de vie se redécouvre et s’affine sans cesse, au fur et à mesure des découvertes et des expériences, car la vie est le changement.

Ma mission de vie, telle que je la conçois pour le moment, est de transmettre, c’est à dire d’apprendre et d’enseigner, avec passion et générosité. Pour l’instant j’ai à cœur de transmettre ce que je sais pour aider les gens à travailler plus efficacement avec leurs outils informatiques. Mais ma mission de vie s’étendra peut-être, et même sans doute, à d’autres domaines.

La liberté d’un point de vue matériel

Sur un plan plus matérialiste, je pense que chaque individu a sa propre définition de la liberté. Et aucune n’est plus vraie qu’une autre. Elles sont toutes vraies et généralement amenées à évoluer.

Pour moi la liberté matérielle c’est :

  • La liberté de mouvement : pouvoir travailler depuis pleins d’endroits différents. Ne pas être dépendant d’un lieu précis pour vivre.
  • La liberté d’action et de décision : pouvoir choisir et construire ma vie comme je l’entends. Sur le plan professionnel, être mon propre patron, décider des orientations de mon activité.
  • La liberté financière : gagner suffisamment d’argent pour réaliser ce qui est important pour moi et avoir une source de revenus automatisée.
  • La liberté de temps : avoir suffisamment de temps pour faire ce que j’aime et réaliser ce qui me tient à cœur, sans gâcher ma vie à essayer de la gagner. Cela passe notamment par le fait de sortir du système classique dans lequel on échange notre temps contre de l’argent, en mettant en place des sources de revenus automatisées.

Vous avez sans doute remarqué que je n’ai pas parlé de “temps libre”, mais de “liberté de temps”. Si on désigne par “temps libre” le temps qui n’est pas passé à travailler, cela sous-entend-il qu’on ne se sent pas libre en travaillant ? Que le travail est toujours une contrainte ?
C’est pourquoi Je préfère parler de “liberté de temps”, c’est à dire de pouvoir choisir moi-même ce à quoi je consacre mon temps. Et j’aime le consacrer à ce qui est le plus important pour moi : ma mission de vie, mon couple, la spiritualité.

En développant ce blog, je remplis ma mission de vie tout en répondant à mon aspiration à la liberté matérielle, telle que je l’ai décrite ci-dessus.

Travailler intelligemment pour devenir plus libre de son temps

Je vais maintenant m’attarder sur un aspect plus directement en rapport avec ce blog : Comment devenir plus libre de son temps en utilisant ses outils informatiques de façon efficace ?

devenir plus libre de son temps

Le temps est notre ressource la plus précieuse, car elle ne s’achète pas, et on en dispose d’une quantité limitée. C’est pourquoi il me semble important de l’utiliser le mieux possible.

Si vous passez comme moi beaucoup de temps à travailler sur votre ordinateur, vous cherchez sans doute à optimiser votre façon de travailler. C’est en tout cas pour ma part ce que je cherche continuellement à faire, et j’aimerais partager avec vous la façon dont je m’y prends.

Rester informé

Dans n’importe quel domaine, il est important de suivre les évolutions des tendances, des technologies, des pratiques… pour rester soi-même à la page et continuer à évoluer. C’est particulièrement vrai dans le domaine de l’informatique, où les technologies évoluent à une vitesse incroyable.

Pour ma part, je lis pas mal d’articles sur mes sites favoris, notamment ceux de Microsoft, Developpez, PC Astuces, JustGeek, Presse-Citron, Clubic, CCM…etc.

Les flux RSS

Mais suivre l’actualité de nombreux sites n’est pas toujours facile. Pour ça, mon outil favori est le lecteur de flux RSS.

RSS

Les flux RSS sont des petits extraits d’articles de quelques lignes générés automatiquement par les sites. On peut s’y abonner au moyen d’un logiciel agrégateur de flux RSS, qu’on appelle aussi plus simplement lecteur RSS.

C’est en cela que réside tout l’intérêt des flux RSS : au lieu d’aller voir vous-même régulièrement chacun de vos sites préférés, vous laissez votre lecteur RSS faire ce travail pour vous. Il va centraliser les informations envoyées par ces sites dans une interface, et vous notifier de l’arrivée de nouveaux flux si vous le souhaitez. Vous devenez ainsi

Si vous voulez en savoir plus sur les lecteurs de flux RSS, vous pouvez lire par exemple cet article du Journal du Net.

Pour ma part, voici le lecteur RSS que j’utilise sur smartphone :

Flym lecteur flux RSS

Flym est une excellente appli mobile de lecture de flux RSS gratuite et sans pubs.

Elle permet d’ajouter et d’organiser facilement ses flux et de filtrer ceux qu’on a déjà lus.

J’apprécie particulièrement le fait de pouvoir lire les articles directement dans l’appli, sans avoir à ouvrir la page dans un navigateur.

Sur PC, j’utilise également Feedbro, qui est une extension de navigateur pour Chrome ou Firefox. Il a les mêmes avantages que Flym.

Lecteur RSS vs réseaux sociaux

Les sites publient généralement aussi leurs articles sur les réseaux sociaux les plus populaires tels que Facebook, Twitter, LinkedIn…etc. Et c’est d’ailleurs ce que je fais moi-même. J’ai pourtant une préférence pour les flux RSS, pour deux raisons :

  • Ils ne sont pas mélangés à des pubs
  • Les lecteurs RSS permettent d’avoir une vue bien plus synthétique et organisée de l’information

Globalement, les flux RSS me font gagner beaucoup de temps. Et je regrette que certains sites ne publient plus de flux RSS ou bien ne les diffusent plus aussi régulièrement que les posts sur les réseaux sociaux…

Les newsletters

Les newsletters sont également un bon moyen de rester informé, surtout pour des sources d’informations autres que des articles de blogs. Mais trop de newsletters tue les newsletters. Si votre boîte mail en reçoit des dizaines chaque jour, vous n’aurez plus le temps de les lire. Il s’agit donc de s’abonner uniquement aux newsletters les plus pertinentes et utiles. Pour ma part, j’ai renoncé à celles qui sont trop fréquentes, par exemple envoyées tous les jours ou tous les deux jours, car elles me font plus perdre du temps qu’autre chose.

Capitaliser

Capitaliser l'information pour devenir plus efficace

La masse d’information disponible sur Internet est aujourd’hui colossale. Le problème n’est donc plus l’accès à l’information, mais plutôt l’extraction et l’intégration de l’information la plus pertinente et la plus utile pour soi.

Il faut ainsi devenir capable de parcourir beaucoup d’information et ne garder que celle qui nous intéresse le plus. Avouez qu’il serait dommage de passer du temps à dénicher des informations intéressantes, puis de les oublier quelques jours ou semaines plus tard, faute d’avoir pris le temps de les capitaliser.

Pour le parcours de l’information, nous avons déjà vu comment faire dans le paragraphe précédent. Mais comment intégrer l’information utile et savoir la retrouver rapidement ? Voici mes outils favoris :

OneNote couplé à OneDrive

J’utilise OneNote depuis au moins une douzaine d’années, et c’est mon système central d’information. J’y stocke toutes mes notes sur les formations que j’ai suivies, les informations utiles que je glane sur Internet, mes idées, mes listes de choses à faire …etc. Et ceci dans tous les domaines qui m’intéressent : entreprise, formation perso, spiritualité, loisirs…etc. Les principaux avantages de ce logiciel sont pour moi :

  • La centralisation de toutes les notes dans une même interface (plus besoin de jongler entre des centaines de fichiers séparés)
  • La souplesse et la puissance de l’organisation de l’information par bloc-notes, rubriques, sous-rubriques, pages et sous-pages, et la facilité à la faire évoluer
  • La simplicité et la rapidité de la recherche. On peut en effet rechercher très rapidement une information dans l’ensemble des blocs-notes et y accéder en un clin d’œil.
  • La diversité des informations qu’on peut y stocker : en plus des notes textuelles, on peut ajouter des liens et des images, et intégrer des fichiers de tous types en pièce jointe
  • OneNote existe en tant qu’application de bureau, appli smartphone et appli web, ce qui permet d’y accéder depuis n’importe quel matériel
  • La synchronisation sur OneDrive en temps réel

Comme je stocke mes blocs-notes sur OneDrive, je peux donc y accéder depuis mes ordinateurs et smartphone, n’importe où, et même hors connexion.

Pour en savoir plus sur OneNote, regardez la présentation que j’en ai faite dans cette vidéo. Ceux qui l’ont vue l’ont beaucoup apprécie 😉

Le système de tags et la synchronisation de Firefox

Il me semble également très important de pouvoir accéder rapidement aux sites web que j’utilise régulièrement, aussi bien sur PC que sur smartphone. Pour cela, j’utilise les favoris et la synchronisation de Firefox.

J’utilise Firefox, car c’est d’après moi le navigateur qui offre les modules complémentaires les plus intéressants et la meilleure protection de la vie privée. Mais aussi par ce qu’il a la particularité d’offrir un système de favoris à base de tags.
Les tags sont simplement des mots qu’on associe aux adresses de nos sites favoris. Et surtout on peut associer plusieurs tags à une même adresse. Ainsi, si vous associez par exemple les tags « Abonnement » et « Energie » à l’url de votre compte de fournisseur d’électricité, vous serez en mesure de retrouver cette url par l’un de ces deux mots. Alors qu’avec un système classique de favoris basé sur les dossiers, un élément ne peut être stocké que dans un seul dossier, à moins de le dupliquer.

NB/ Les tags sont complémentaires aux dossiers. On peut tout à fait utiliser les deux conjointement.

Le gestionnaire de mots de passe Bitwarden

Je vous invite à lire mon article sur Bitwarden pour découvrir ce gestionnaire de mots de passe. En plus de la sécurité, il m’apporte au quotidien un gain de temps et un confort d’utilisation dont j’aurais maintenant du mal à me passer.

Devenir plus libre en étant proactif

Devenir plus libre en étant proactif

La proactivité est selon moi le comportement indispensable pour développer une vraie efficacité. Elle consiste à ne plus être en réaction face aux situations qui se présentent, mais au contraire à les anticiper et à s’organiser pour y faire face le plus efficacement possible. Cela passe par plusieurs pratiques :

  • Prendre du recul et analyser sa façon de travailler. Identifier notamment les tâches qui prennent le plus de temps et celles qui sont répétitives, en vue de les optimiser.
  • Analyser les problèmes qu’on rencontre, de façon a bien les cerner et à faire en sorte qu’ils ne se reproduisent pas.
  • Capitaliser les solutions aux problèmes rencontrés
  • Capitaliser les meilleures pratiques utilisées pour réaliser certains types de tâches. Il existe souvent plusieurs façons de faire, mais certaines sont bien plus efficaces que d’autres.
  • Maintenir à jour toute cette capitalisation pour qu’elle conserve toute sa valeur

Je reconnais que je suis un maniaque de la doc, mais toute la capitalisation que j’ai faite dans OneNote m’est vraiment utile au quotidien et me permet d’être proactif.

Conclusion

Je viens de parler sciemment de la liberté sous un angle très particulier et restreint. Devenir plus libre en travaillant de façon intelligente et en cherchant à optimiser mon fonctionnement est pour moi un aspect très important, car j’ai vu à quel point mes parents ont souffert de travailler comme des forcenés, sans autre horizon que cela. Ils ont en effet passé leur vie à travailler pour rembourser les emprunts qu’ils ont contractés pour acheter leur ferme. Ils ont toujours vécu de façon modeste, ne sont jamais partis en vacances et se sont privés de beaucoup de choses. Aujourd’hui ils sont âgés et ont une santé dégradée, et je trouve leur vie finalement assez triste.

J’ai moi-même reproduit un schéma un peu semblable jusqu’ici, même si mon travail a été de nature très différente du leur. Mais j’ai conscience de cela, et je me dis qu’il est encore temps d’agir pour vivre de façon plus épanouie, plus enrichissante et plus libre. Et la connaissance est selon moi l’élément le plus précieux et le plus indispensable pour y arriver. C’est pourquoi j’ai fait du partage de connaissances ma mission de vie.

J’aimerais conclure par cette courte et belle citation, qui fait tellement sens pour moi :

La liberté commence où l’ignorance finit.

Victor Hugo

Et vous, faite-vous une distinction entre liberté matérielle et spirituelle ? Quels sont les ingrédients de votre liberté matérielle ?

0 0 vote
Notez cet article
Si vous avez aimé cet article, un like et un partage me feraient très plaisir ;)
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
trackback

[…] #3 : Cyril, formateur indépendant et blogueur, nous rappelle comment la liberté nous reconnecte à notre mission de vie, la sienne étant de partager son apprentissage via son blog Bureautique […]